Comment reconnaît-on un café bien torréfié ?

Benoît

La Torréfaction


Si les couleurs et les goûts varient en fonction des personnes, le café reste cependant une boisson, qui comme le vin, se déguste et dont la qualité se détermine grâce à différents critères.

Tous les amateurs de café évaluent cette boisson en fonction de certains paramètres que nous allons voir ci-après.

Les Couleurs et la Torréfaction des Grains de Café

Pour savoir si un café est bien torréfié, vous devez tout d’abord vous référer dans son ensemble à la couleur du café. Lorsque vous remarquez une nuance homogène au niveau de l’échantillon, cela signifie que l’opération a été effectuée correctement.

Notez qu’une torréfaction homogène est nécessaire pour déterminer la qualité du café. Dans le cas contraire, les grains n’auront pas tous les mêmes goûts.

Sachez néanmoins que certaines graines provenant du Brésil et de l’Éthiopie sont facilement reconnaissables, puisqu’ils présentent des couleurs hétérogènes typiques.

La consistance de la pellicule

Un autre critère à prendre en compte pour évaluer la qualité du café : la présentation de la pellicule après la torréfaction. Pour la distinguer, il suffit de voir le petit sillon blanc qui se produit au milieu du grain. Elle démontre que le traitement des grains a été soumis à des contrôles efficaces, surtout dans les cafés humides.

Notez toutefois que dans les cafés nature, la couleur de ce petit sillon n’est pas blanche, mais vire plutôt vers un teint brunâtre.

La fraîcheur du café ?

Un signe déterminant de la qualité du café réside dans sa fraîcheur. Lorsqu’un café n’est plus considéré de première fraîcheur, il est huileux et brillant.

Ce phénomène résulte surtout d’une mauvaise conservation avec une exposition à la lumière et à l’air du café. Ceci provoque alors la détérioration des grains et alors vous aurez à déguster un café qui perd ses arômes.

Laisser un commentaire