Amérique, Asie ou Afrique ? Quelle origine privilégier

Benoît

Le café est probablement la boisson la plus appréciée au monde. Il est aussi l’un des principaux produits les plus exportés. Et sa production vient d’autres continents, dont l’Afrique, l’Asie et l’Amérique.

Mais comment faire la différence en prenant en compte les origines des cafés ? La plupart des gens vont sûrement répondre que leur café provient d’Afrique. D’ailleurs, la publicité n’est pas étrangère à ce constat. Toutefois, d’autres pays, à l’instar du Brésil sont aussi connus pour ces cafés. Ce dernier produit d’ailleurs plus de 90 % des cafés mondiaux.

Qu’en est-il des cafés provenant des Amériques ?

Le Mexique est l’un des leaders dans la production de café en Amérique centrale. Mais d’autres pays comme la Costa Rica, Guatemala, Panama… sont aussi d’importants exportateurs. La plupart de ces pays produisent notamment de l’Arabica qui est connu pour sa teneur en caféine beaucoup plus faible.

Le Brésil quant à lui est le principal pays où l’on cultive du café. D’ailleurs, il est le premier producteur de café dans le monde. Le pays produit de nombreuses variétés de café, dont les plus grands crus.

L’Afrique, le continent de naissance du café

L’histoire du café est liée à l’Afrique. Actuellement, la Côte d’Ivoire est le numéro 1 dans ce continent en termes de production de café. On y découvre notamment du robusta qui est un café beaucoup plus consistant et présente une teneur en caféine plus élevée.

D’autres exportateurs comme la Tanzanie, l’Éthiopie ou le Kenya sont également présents en Afrique et proposent cette variété de café.

L’Asie prend de plus en plus de place sur le marché du café

En matière de café, le continent asiatique a pris de l’ampleur et ressemble à l’heure actuelle des pays exportateurs importants comme l’Inde, le Vietnam ou l’Indonésie. En Indonésie, on retrouve particulièrement du robusta. Néanmoins, ce pays figure dans le top 3 des plus grands producteurs mondiaux.

Pour l’Inde, elle est surtout connue pour sa variété de café offrant un goût particulier. Bien entendu, l’origine du café n’est pas le seul critère qui influence la saveur. Les conditions climatiques lors de la récolte, la torréfaction, le traitement… influent également sur la qualité des grains.

Laisser un commentaire